À propos

Ce site a pour objectif de rendre compte des étapes de réalisation d’un projet de recherche collectif sur les appropriations sociales des expositions historiques en contexte commémoratif.  S’interrogeant sur ce qui est vu et fait du passé par les visiteurs, le projet MEMU souhaite cerner le regard et l’expérience des hommes et des femmes à qui ces expositions sont destinées. Il est d’ordinaire supposé que les mises en musée de l’histoire sont des « vecteurs de mémoire » et participent ainsi à construire des représentations du passé. Pourtant, très peu d’études empiriques viennent à l’appui de cette affirmation. C’est à ce titre que la recherche dont ce blog rend compte se propose de revisiter les musées d’histoire. Saisissant l’opportunité offerte par la multiplication des expositions liées à la commémoration de la Première Guerre mondiale, les terrains retenus concernent principalement, mais non exclusivement, cette thématique.

Les recherches en cours donneront bien entendu lieu à plusieurs publications scientifiques soumises à une évaluation à l’aveugle par des pairs. Si certaines existent déjà, ces publications viendront pour la plupart dans plusieurs années. La temporalité de la recherche est lente et s’inscrit sur le long terme. C’est un fait nécessaire et nous le revendiquons.

Mais parce que ces recherches sont réalisées en lien avec les citoyens qui acceptent d’y participer, d’une part, les institutions qui proposent ces expositions et nous accueillent, de l’autre, il nous a semblé pertinent de proposer, si ce n’est des résultats définitifs, du moins des éclairages au fur et à mesure de la conduite des terrains d’enquête.

A travers ce blog, nous espérons ainsi montrer de quoi est faite une recherche en sciences humaines et sociales et aussi témoigner des possibilités de dialogue entre chercheurs et professionnels des musées.

Ce projet, dans le cadre du labex Les passés dans le présent, a bénéficié d’une aide de l’État gérée par l’Agence nationale de la recherche au titre du programme Investissements d’avenir portant la référence ANR-11-LABX-0026-01. Il bénéficie également d’une subvention de la Mission du centenaire 14-18.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *