Le centenaire du début de la Grande Guerre en Russie

Le centenaire du début de la Première Guerre mondiale a pris en Russie une grande ampleur. Les pouvoirs fédéraux et locaux, les institutions culturelles, les écoles, les associations historiques et l’église orthodoxe ont réuni leurs efforts pour sortir de l’ombre cette guerre « injustement oubliée dont la mémoire n’a jamais été commémorée ». Pendant la période soviétique, la guerre de 1914-1918 faisait partie des zones d’ombre de l’histoire officielle. Depuis 1991, alors que rien n’empêchait de l’évoquer, la société n’éprouvait aucun besoin de revisiter ce passé. Pendant les deux décennies post-soviétiques, les institutions culturelles faisaient l’impasse sur ce conflit. Les historiens et les amateurs passionnés par l’histoire des armes se réunissaient au sein des associations pour échanger sur ce sujet ou pour organiser les reconstructions des batailles, sans que cette activité soit médiatisée. Continuer la lecture de Le centenaire du début de la Grande Guerre en Russie

Réflexion sur un terrain au Musée de la Mémoire du Chili à partir d’un terrain à la BNF

Après les périodes autoritaires qui ont marqué les années 70 et 80 en Amérique Latine, la réflexion sur les politiques de réparation et de la mémoire a été au centre de l’action publique. Les premières initiatives ont été poussées par des organisations de victimes qui cherchaient à récupérer d’ex-centres de détention et de torture pour en faire des lieux de mémoire et de commémoration. Plus tard, les États ont commencé à avoir un rôle plus actif et à développer des mesures concrètes et visibles, telles que la construction de musées de la mémoire dans certains pays, notamment le Paraguay, l’Uruguay, et l’Argentine. Au Chili aussi, où a été inauguré la Musée de la Mémoire et des Droits de l’homme en 2010. Son ouverture figurait parmi les recommandations des Commissions de la Vérité des années 90 signalant l’importance de donner une place visible et publique à la période dictatoriale et à ses victimes. La construction de cet espace, ses contenus ainsi que la réception et l’appropriation de la part des publics, forment actuellement le thème de ma recherche doctorale. Continuer la lecture de Réflexion sur un terrain au Musée de la Mémoire du Chili à partir d’un terrain à la BNF

« Tous photographes » ? Réglementer la pratique photographique au musée: principes et pratiques

Le double phénomène de diversification et de banalisation de la pratique photographique dans la vie quotidienne, notamment appuyé par l’émergence du numérique, n’épargne pas les musées et institutions patrimoniales. C’est ce phénomène qui a poussé le Ministère de la culture et de la communication à mettre en place un groupe de travail chargé « d’explorer l’ensemble des questions sous-jacentes à la double problématique de l’autorisation et de l’interdiction de photographier dans les lieux patrimoniaux » (www.culturecommunication.gouv.fr). Rassemblant à partir du mois de mai 2012 plus de 30 participants (représentants de l’administration centrale, des musées et des monuments nationaux…), le groupe a posé les bases d’une charte des « bonnes pratiques », transmise en juin 2013 aux directeurs d’établissements patrimoniaux.

Continuer la lecture de « Tous photographes » ? Réglementer la pratique photographique au musée: principes et pratiques